Le jardin de la Ménagerie

Historiquement uni au domaine de Sceaux, le jardin de la Ménagerie est surtout connu pour avoir accueilli au 19e siècle les bals de Sceaux immortalisés par Honoré de Balzac en 1830.

Horaires d'ouverture

  • Du 1er avril au 30 septembre : 7h30 - 21h.
  • Du 1er octobre au 31 mars : 7h30 - 20h.

Site classé, le jardin de la Ménagerie, connu aussi sous le nom de « petit parc de Sceaux », a été conçu au 18e siècle dans l’esprit des grands parcs classiques, selon les vœux de la duchesse du Maine (1676-1753). Il comprenait un pavillon central, qui accueilli certaines des « Nuits de Sceaux », entouré de plusieurs jardins d’agrément.

Comme le domaine de Sceaux, il fut confisqué comme bien national après la Révolution française. Il fut racheté en 1798 par Jean-François Hippolyte Lecomte, un riche négociant, puis vendu en 1799 à la Société Propriétaire du Jardin et des Eaux de Sceaux, fondée par quarante-quatre habitants qui souhaitaient préserver ce jardin situé au cœur de la ville. L’inscription suivante fut alors placée au-dessus de la grille d’entrée :

De l’amour du pays ce jardin est le gage
Quelques-uns l’ont acquis, tous en auront l’usage.

De 1799 à 1930, le jardin de la Ménagerie fut le seul parc public à disposition des Scéens, comme l’indiquait alors une inscription à l’entrée, c’était ce parc-là qui était appelé le « Parc de Sceaux ».

Avec ses 3,5 ha en plein centre-ville, le jardin de la Ménagerie, propriété du département des Hauts-de-Seine, qui en a confié la gestion à la ville, occupe aujourd’hui encore une place essentielle dans la vie de Sceaux. Facilement accessible, lieu de promenade, de jeu et de repos, le jardin de la Ménagerie est aussi, tout au long de l’année, le théâtre de nombreuses activités pour toutes les tranches d’âge de la population scéenne : manifestations culturelles ou festives, animations occasionnelles, activités sportives.

Le jardin de la Ménagerie

 

Amis des animaux, n'hésitez pas à venir saluer Mar-la-main (comprendre « Morlamain »), chat de la duchesse du Maine, proclamé "Roi des animaux" par la duchesse. Une stèle à son honneur se situe au nord-ouest du jardin.

Plus d'informations sur la ligne de Sceaux, dont le débarcadère jouxtait le jardin de la Ménagerie, sont à retrouver sur la page La ligne de Sceaux. Concernant le Bal de Sceaux, des précisions sont accessibles sur la page L'histoire du bal de Sceaux.

Informations annexes au site