Le musée départemental

Le château de Sceaux, musée départemental, fut construit en 1856 par le duc de Trévise en lieu et place du château de Colbert. Les œuvres du musée retracent l'histoire du Domaine de Sceaux et de ses différents propriétaires.

Actuellement fermé, le château rouvrira ses portes le 19 septembre 2020, des informations complémentaires sont disponibles sur la page L’été du musée départemental de Sceaux.

Le château est ouvert au public du mardi au dimanche, de 14h à 18h30 de mars à octobre, et de 13h à 17h de novembre à février.

Le Pavillon de l'Aurore, pavillon de jardin exceptionnel datant du 17e siècle est orné d'une coupole peinte par Charles Le Brun sur le thème de l'Aurore. L'Orangerie, construite en 1686 par Hardouin-Mansart, sert de cadre à des manifestations culturelles diverses, elle conserve les sculptures des jardins de l'époque de Colbert. Les écuries de Colbert, désormais réhabilitées, et le « petit château », construit en 1661, sont utilisés pour des expositions temporaires.

 

Visite du Pavillon de l'Aurore

Visite du Pavillon de l'Aurore © Olivier Ravoire

Une visite guidée sans réservation a lieu chaque dimanche, à 15h15 le premier dimanche du mois et 16h15 les autres dimanches. Elle est uniquement destinée aux visiteurs individuels et le tarif est de 2 euros en plus du droit d'entrée. Départ dans le vestibule du château.

Le château de Colbert

Le château de Colbert


Au 17e siècle, le château de Colbert comptait cinq corps de bâtiments. Après la Révolution française, le domaine de Sceaux fut nationalisé et converti en école d’agriculture en 1794 puis mis en vente en 1798. Jean-François Hippolyte Lecomte, riche négociant acquéreur du château, fit raser le château alors endommagé pour en vendre les matériaux.

Des précisions relatives au parc du domaine sont à retrouver sur la page Le parc du Domaine de Sceaux et les évènements majeurs de l'histoire du Domaine de sceaux sont à découvrir sur la page L'histoire de Sceaux.

Informations annexes au site